4ème édition dans le Sine Saloum

Du 03 au 18 novembre 2017

Editorial

Pour sa 4ème édition, le festival itinérant de cinéma Afrikabok, après la 9ème édition, « Le Long du Fleuve Sénégal (Fouta) 2017 », le premier festival de cinéma  itinérant  au Sénégal, dressera a nouveau son écran gonflable dans le SINE SALOUM.

 

Multipliant les escales,  la caravane du cinématographe visitera la région de  Fatick et Kaolack faisant  escale dans les villes et les villages.  Il proposera des films invitant au rêve, a la poésie, à la joie, au rire ou à l’humour.

S’ouvrant sur un monde transformé, les populations de cette région ont soif de culture et de reconnaissance. Le choix itinérant du Festival Afrikabok n’est donc pas fortuit. Parcourant ces territoires en y apportant des images animées, le Festival souhaite aussi mettre en valeur les richesses culturelles de ces populations, conviant à chaque escale les détenteurs du patrimoine culturel à participer à la fête, à rassembler les villageois autour de « leur » patrimoine. Ainsi, au travers d’un imaginaire partagé, le festival apportera des histoires d’ailleurs tout en célébrant la tradition d’ici.

LES OBJECTIFS

L’implication de tous les opérateurs institutionnels et économiques intervenant dans cette région est particulièrement sollicitée pour que les objectifs du festival  soient atteints.

Un festival ludique au bénéfice des populations.

  • Apporter et véhiculer l’image animée aux populations qui en sont le plus souvent privées, en se basant sur les outils du cinéma itinérant, mobiliser et impliquer les populations, les publics, les artistes dans la réalisation d’actions participatives, où les différentes communautés sont invitées à fêter chaque escale de la tournée ensemble, autour des films d’abord, et aussi grâce à la participation de griots, de danseuses, de conteurs, de troupes et d’ensembles traditionnels.

Éducation et santé

  • Le Droit à la Nationalité, la fin de l’apatride;
  • La lutte contre la Tuberculose.

La sensibilisation sur la tuberculose en partenariat avec le Ministère de la Santé. Tout au long du Festival illustre la vocation du festival à intervenir dans des actions sur le plus grand fléau en terme de sante publique au Sénégal. Ce combat vise principalement a appuyer  les politiques publiques  en vigueur et a venir en aide aux plus  démunis. Comme dans d’autres régions  du pays,  le droit a la nationalité  demande a être explicite car il concerne de nombreuses personnes «  sans nationalité » pour des causes diverses avec le UNHCR comme partenaire  en montrant des films  de sensibilisation et des spots le tout animé d ‘une personne briffée par le HCR au pars avant avec des débats et questions  réponses.

  • Mise en valeur du patrimoine
  • La culture  sérère

Renforcer l’intérêt pour la dimension  patrimoniale de la culture sérère et favoriser ainsi  la  prise en compte des richesses   culturelles   de cette région  au travers d’un tourisme sensible. C’est en effet, en proposant des alternatives   économiques,  en offrant un espoir de participer au développement   local  que la population ne tournera plus  son regard vers  «les pays du Nord ». Des films  documentaires sur des représentants  de la  culture  sérère seront également projetés ; en  particulier un très beau  film sur Yande Codou Sene, realisé par Laurence  Gavron ou Angele Diabang. Les Amazones du delta  du  Saloum  realise par Adams SIE sur l’environnement et Victime  du Sexe sur les violences  contre les femmes. Les organisateurs du festival choisiront avec soin, dans les œuvres de réalisateurs africains, des films dont le contenu pourra être accessible a tous,  y compris aux non-francophones.

Cette année seront présentés

MAMAN(S) Un film de Maïmouna Doucouré

PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE AU CESAR 2017

 

LIFE SAARABA ILLEGAL DE SALIOU  SARR ET PETER HELLER

Un documentaire  très personnel sur le voyage de deux frères, entre l’Afrique  et l’Europe. Aladji et Souley,  viennent de Niodior,   fils de pécheurs au ceur des iles du Saloum.

Aladji,  l’ainé,  a conduit  une barque rempli   de jeunes africains  pour traverser l’Atlantique il y’a  dix  ans. II a fini après une longue odyssée dans les champs de légumes en Espagne. Il est reste illégal jusqu’à  récemment. Le jeune frère Souley rêvait toujours d’Europe  et a finalement décidé de rejoindre son frère. Leur cousin,  Saliou  Sarr « Alibeta »  de son nom de musicien,

a suivi  Souley sur cette longue route d’exil  de 3000 km au nord du Maroc, essayant de le convaincre de revenir sur ses pas.

Itinéraire du festival  Afrikabok   2017,   dans  la région  de Kaolack
  • SOKONE ( ouverture officielle  ), vendredi 3 novembre
  • Toubacouta, samedi 4 novembre
  • Karang, dimanche 5 novembre
Repos le lundi 6 novembre
  • Djilor, mardi 7 
  • Keur Dabo, mercredi 8
Repos le jeudi 9 novembre
  • Kawone, vendredi 10
  • Keur Madiabel, samedi 11 
Repos dimanche 12
  • Tataguine, lundi 13
  • Palmarin, Mardi 14
  • île de Niodior, mercredi 15
Retour su Dakar jeudi 16 novembre
  • Pikine (Eunic) Moussa Touré, vendredi 17 novembre
  • Fimela, clôture samedi 18 novembre

Ce programme    est donné  à titre  indicatif  et susceptible   de subir  de légères modifications.   Toutes les Mairies sont partenaires du Festival Afrikabok .

Or l’Association   AFRIKABOK  dont le président   est Bruno Ventura. L’initiative  de ce festival revient a l’association    Afrikabok  Sénégal,   qui possède  une grande expérience  du cinéma   itinérant   de plein air,  et qui met ses moyens  au service du plus grand nombre.  L’association     conçoit, réalise  et organise  des projets  liés  au cinéma  de plein-air    itinérant   ayant pour objectif   d’éveiller  et de responsabiliser. Les habitants  du Sénégal font face aux facteurs de  risques  liés à leur comportement  par la projection de films  documentaires,   de dessins   animes,  de courts et de longs  métrages.

L’association   fait aussi  interagir  de nombreux  artistes  pour jouer,  danser,  exposer.

A Voir :

  • Conseil départemental de Fatick
  • Conseil départemental de Foundiougne Conseil départemental de Kaolack Mairie de Kaolack
  • Centre culturel régional de Fatick
  • Centre culturel régional de Kaolack
  • Alliance française de Kaolack

Lien de l’Interview lors de la 3ème édition du Festival Itinérant de Cinéma Afrikabok dans le Sine Saloum 2016 : https://www.youtube.com/watch?v=IL5wG4zs85Y

Lien du direct avec TV5MONDE dans le JTAFRIQUE du 10 novembre 2016 lors de la 3ème édition du Festival Afrikabok dans le Sine Saloum 2016 Christian Eboulé à Diakhao

https://www.youtube.com/watch?v=XCOFbjX4OyM

Lien d’AFRIKABOK SENEGAL avec la Coopération Italienne CINEMARINA 2010 https://www.youtube.com/watch?v=RN0EAKltprk&feature=youtu.be https://youtu.be/uA6YGm5tQNs

Contacts

  1. Bruno Ventura / Directeur du Festival – Président de l’Association Afrikabok Sénégal Cel. : 77 655 64 26 – E- mail :  venturabruno@yahoo.fr