11ème ÉDITION LE LONG DU FLEUVE SÉNÉGAL (FOÛTA) 2019

Editorial
Pour sa 11ème édition, le festival itinérant de cinéma Afrikabok, après la 5ème édition dans le Sine Saloum, le premier festival de cinéma itinérant au Sénégal, dressera à nouveau son écran gonflable pour les 11 ANS Le Long du Fleuve Sénégal (Foûta) 2019.
Multipliant les escales, la caravane du cinématographe visitera la région de MATAM, SAINT LOUIS, faisant escale dans les villes et les villages. Il proposera des films invitant au rêve, à la poésie, à la joie, au rire ou à l’humour.
Touchant un large public, les séances apporteront un divertissement inédit, attendu, trop rare pour ces populations qui luttent quotidiennement pour survivre face aux aléas climatiques et à l’isolement économique.

Par ailleurs, au cours des mêmes séances, seront présentés des films de sensibilisation et d’information sur les problèmes de Santé, afin que le cinéma puisse être un vecteur d’information et d’éducation pour la santé auprès des populations les plus démunies. Egalement de la sensibilisation sera au centre du festival sur les problèmes de migrants avec un(e) animateur (trice) (Peule) via le cinéma (films, spots).

Ces images d’ailleurs apporteront les nouvelles d’un monde encore lointain, et pourtant si proches grâce au langage de l’image.

S’ouvrant sur un monde transformé, les populations de cette région ont soif de culture et de reconnaissance. Le choix de l’itinérance du Festival Afrikabok n’est donc pas fortuit. Parcourant ces territoires en y apportant des images animées, le Festival souhaite aussi mettre en valeur les richesses culturelles de ces populations, conviant à chaque escale les détenteurs du patrimoine culturel à participer à la fête, à rassembler les villageois autour de « leur » patrimoine.

Ainsi, au travers d’un imaginaire partagé, le festival apportera des histoires d’ailleurs tout en célébrant la tradition d’ici.

LES OBJECTIFS

L’implication de tous les opérateurs institutionnels et économiques intervenant dans cette région est particulièrement sollicitée pour que les objectifs du festival soient atteints.

UN FESTIVAL LUDIQUE

Au bénéfice des populations.

Apporter et véhiculer l’image animée aux populations qui en sont le plus souvent privées, en se basant sur les outils du cinéma itinérant, mobiliser et impliquer les populations, les publics, les artistes dans la réalisation d’actions participatives, où les différentes communautés sont invitées à fêter chaque escale de la tournée ensemble, autour des films d’abord, et aussi grâce à la participation de griots, de danseuses, de conteurs, de troupes et d’ensembles traditionnels.

Pour cette édition l’Orchestre National du Sénégal fera l’ouverture et la clôture du festival.

ÉDUCATION ET SANTE

Sensibilisation sur les dangers de la migration irrégulière.(sous réserve)

La lutte contre le PALUDISME et autres

Les sensibilisations tout au long du Festival illustre la vocation du festival à intervenir dans des actions sur le plus grand fléau en termes de santé publique au Sénégal. Ce combat vise principalement à appuyer les politiques publiques en vigueur et à venir en aide aux plus démunis.

Comme dans d’autres régions du pays, les problèmes des migrations concerne de nombreuses personnes pour des causes diverses .En montrant des films de sensibilisation et des spots le tout animé au pars avant avec des débats questions, réponses peuvent aider à prendre conscience des dangers

Mise en valeur du patrimoine

La culture Peule

Renforcer l’intérêt pour la dimension patrimoniale de la culture sérère et favoriser ainsi la prise en compte des richesses culturelles de cette région au travers d’un tourisme sensible. C’est en effet, en proposant des alternatives économiques, en offrant un espoir de participer au développement local que la population ne tournera plus son regard vers «les pays du Nord ».

Des films documentaires sur des représentants de la culture peule seront également projetés

Cette année sera présenté un long métrage et court métrage :

Les organisateurs du festival choisiront avec soin, dans les œuvres de réalisateurs africains, des films dont le contenu pourra être accessible à tous, y compris aux non-francophones.

Le festival Afrikabok 2018, dans les régions de MATAM et SAINT LOUIS : itinéraire / villes et villages (sous reserve)

Hamady Ounaré   le samedi 30

marsBokidiawé le lundi 1 avril

Nguidjilone le mercredi 3 avril

Gamadji le jeudi 4 avril

Gaya le samedi 6 avril

Richard Toll mercredi 10 avril(école CSS privé)

Ndombo le jeudi 11 avril

ST Louis I.F le vendredi 12 avril

Navigation des articles